Charges de copropriété et politique….!

C’est en visitant un appartement aux charges démentielles hier que j’ai  décidé de vous parler des charges de copropriété.

Ascenseur- espaces verts-gardien-chauffage -parking- eau froide-syndic- assurances,  sont non seulement des facteurs à faire monter ou baisser le montant des charges dites “courantes” d’une copropriété, mais aussi à influer sur le prix de vente d’un appartement.

Et vous ? Payez-vous trop de charges ?

Selon le site de l’ARC (Association des Responsable de Copropriété), voici le coût moyen (en €) de chaque catégorie de charges.

Les frais de gestion entre un syndic professionnel et un syndic non professionnel peuvent être multipliés par deux (à 30 € la lettre de relance, on peut comprendre pourquoi).

Faites votre simulation sur: http://arc.sgm.fr/

Bien sûr, l’important est de respecter un bon ratio prix/prestations, car comme nous pouvons le voir sur les deux tableaux ci-dessous, entre deux copropriétés à prestations bien opposées, les coûts ne sont pas les mêmes.

Et puis, ce que vous ne payez pas d’un coté en charge de copropriété, chauffage, ascenseur, parking ou encore gardien (tableau 1), vous le paierez d’un autre coté sur votre facture EDF (chauffage individuel électrique, ballon d’eau chaude), ou en faisant appel à une société de service externe ou encore sur votre futur prothèse de la hanche (6ème sans ascenseur)…

 

Nous remarquons dans le tableau 2, que les postes eau et chauffage explosent, alors qu’ils pourraient rester mesurés, déjà parce que l’entretien de ces deux postes (collectifs) est couteux mais aussi parce qu’en copropriété nous sommes nettement moins attentifs aux dépenses, “puisque tout est inclus dans les charges”….

N’avez-vous jamais remarqué qu’en plein hiver les immeubles des années 70 étaient souvent surchauffés, suffoquant de chaleur, nous ouvrons les fenêtres en augmentant ainsi le montant des charges de la copropriété. C’est le serpent qui se mord la queue.  

Aussi, ma première mesure en tant que futur candidat (2017), serait de stabiliser la température des immeubles et des appartements à 19-20degrés , cela nous ferait faire des économies d’énergie et relancerait en partie le pouvoir d’achat.

Bien sur tout cela est sur-imagé!! Mais là, je m’égare.

Au delà des dépenses courantes d’entretien, il est important de bien choisir son syndic de copropriété notamment en fonction de ses coûts, en citant la lettre de relance plus haut, je n’ai pris qu’un exemple parmis tant d’autres auxquels il faut faire attention.

Un bon syndic sera choisi par un bon président de conseil syndical, qui aura lui-même été élu par vous….vous disiez politique???

Il existe aussi le syndic bénévolat, moins onéreux, mais plus contraignant, qui fonctionne généralement très bien dans les petites copropriétés.

Un peu d’info pratique:  www.unarc.asso.fr/site/guides/grat/benevole.pdf

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *