Chasseur d’appartement?

La première question qui revient très souvent lorsque l’on évoque notre métier, c’est chasseur d’appartement ? C’est quoi la différence avec une agence immobilière ?
Bien la différence, elle n’est pas facile à comprendre mais quand on la vie, elle est pourtant très claire.

Notre chouchou à nous, c’est l’acheteur, (ou l’acquéreur dans le jargon du milieu). On le rencontre chez lui,  on l’écoute, on papote et on part en mission, à la recherche du bien de ses rêves.

Quand un client appelle une agence, il lui demande si elle a en stock le 2 pièces de 35m2 qu’il cherche. Elle l’a. Ou pas. Puis, elle vous oublie.

Quand un client appelle un chasseur, il n’y a pas cette question du stock, c’est plutôt, « je vais vous payer mais trouvez-moi mon 2 pièces dans les 3 mois, merci ».

Et là, on part en recherche. On écume toutes les annonces, sur les sites habituels… on appelle, on prend rendez-vous et on va visiter.  On fait jouer notre réseau aussi, on active toutes les ficelles du métier. La plupart du temps, ca ne va pas, c’est pas comme on nous l’avait dit, c’est sombre ou mal situé. Bref, nos déplacement ne servent à rien, on le dit au client, tout le monde est désespéré. Mais on aime ça visiter, chercher, fouiner, on est challengé, on VEUT réussir, on VA réussir, on réussit. Puis, un jour, on visite et la magie opère, c’est l’appartement de Nathalie, c’est comme une évidence, la jolie entrée, la cheminée en marbre et la vue arborée sur ce petit chemin pavé vont lui plaire, c’est sur. Elle visite, elle adore. On négocie, elle achète.

Tout le monde est heureux mais déjà Monique, sa copine nous laisse un message désespéré, ca fait 2 ans qu’elle ne trouve pas, vous pouvez vous en occuper ? merci.

Et nous voilà reparti !