Quand la musique est bonne

Parfois, à lire les annonces toutes la journée, on tombe sur des petites perles, qu’on a bien envie de partager !! Comment vendre un souplex l’air de rien, avec la rock-attitude?

2 pièces (46 m2)
Situé à Paris 18ème (75018)
Prix: 279 000 €

On est tout en haut de la butte. Quand la musique est bonne. Les
musikos peuvent s’en donner à coeur joie dans cet appart en rez-de-
chaussée, avec en plus une pièce aménagée en sous-sol. Espace cuisine,
salle de bains. 46m² en loi Carrez et 49 au sol. A voir vite! 

Oui, à voir vite… très vite et partir aussi, vite très vite!

lunettes de soleil

J’aime le ton désinvolte, jony le rocker a dû écrire cet annonce, le “pas mal de placard” m’a bien fait sourire aussi!

2 pièces (51 m2)
Situé à Paris 18ème (75018)
Prix: 269 240 €

Il va vous falloir acheter des lunettes de soleil pour vivre dans ce
2 pièces de 51,04 m² vendu avec un emplacement de parking. Situé au
3ème étage avec ascenseur d’un immeuble récent de la rue Labat, cet
appartement est composé d’un entrée, d’une cuisine séparée, d’un
séjour avec une grande baie vitrée, de WC séparés, d’une salle de
bains et d’une belle chambre donnant sur l’arrière de l’immeuble. Pas
mal de placards, chauffage central, à rafraîchir.

Chasseur d’appartement?

La première question qui revient très souvent lorsque l’on évoque notre métier, c’est chasseur d’appartement ? C’est quoi la différence avec une agence immobilière ?
Bien la différence, elle n’est pas facile à comprendre mais quand on la vie, elle est pourtant très claire.

Notre chouchou à nous, c’est l’acheteur, (ou l’acquéreur dans le jargon du milieu). On le rencontre chez lui,  on l’écoute, on papote et on part en mission, à la recherche du bien de ses rêves.

Quand un client appelle une agence, il lui demande si elle a en stock le 2 pièces de 35m2 qu’il cherche. Elle l’a. Ou pas. Puis, elle vous oublie.

Quand un client appelle un chasseur, il n’y a pas cette question du stock, c’est plutôt, « je vais vous payer mais trouvez-moi mon 2 pièces dans les 3 mois, merci ».

Et là, on part en recherche. On écume toutes les annonces, sur les sites habituels… on appelle, on prend rendez-vous et on va visiter.  On fait jouer notre réseau aussi, on active toutes les ficelles du métier. La plupart du temps, ca ne va pas, c’est pas comme on nous l’avait dit, c’est sombre ou mal situé. Bref, nos déplacement ne servent à rien, on le dit au client, tout le monde est désespéré. Mais on aime ça visiter, chercher, fouiner, on est challengé, on VEUT réussir, on VA réussir, on réussit. Puis, un jour, on visite et la magie opère, c’est l’appartement de Nathalie, c’est comme une évidence, la jolie entrée, la cheminée en marbre et la vue arborée sur ce petit chemin pavé vont lui plaire, c’est sur. Elle visite, elle adore. On négocie, elle achète.

Tout le monde est heureux mais déjà Monique, sa copine nous laisse un message désespéré, ca fait 2 ans qu’elle ne trouve pas, vous pouvez vous en occuper ? merci.

Et nous voilà reparti !

Rolex ou pas Rolex?

sans commentaire – la perle du jour:

2 pièces (44,02 m2)
Situé à Paris 18ème (75018)
Prix: 223 600 €

Avez-vous déjà rêve d’avoir une Rolex ?
Essayez d’abord un appartement !
Un 3ème étage pour une super forme, un deux pièces de 44,02 m² habillé de parquet pour vous séduire, rue de Panama dans le
18ème, sur cour pour un calme absolu. Merci salle d’eau, merci cuisine, merci les deux pièces pour vos beaux volumes.
Alors, Rolex ou pas Rolex ?

Une histoire de ponts

Saviez vous que 37 ponts surplombent la Seine ?

Le pont le plus ancien de Paris est le Pont Neuf, construit entre 1578 et 1607, le plus récent est le pont Charles de Gaulle, construit entre 1993 et 1996.

Les étapes de l’achat

1-Calculer sa capacité d’endettement

La première démarche consiste à aller voir sa banque, elle vous communiquera, en fonction de votre “profil” bancaire la hauteur  à laquelle elle est prête à vous suivre. Théoriquement, les banques vous suivent sans trop de difficultés jusqu’à 33% d’endettement, je dis bien théoriquement…Car ce “profil”, si important aux organismes bancaires est sujet à bien des discutions. Situation familiale, revenus, primes, capacité d’épargne, apport, stabilité professionnelle, ancienneté, type de contrat de travail, salarié de la fonction publique ou du secteur privé ou encore vos charges fixes sont autant de points qui conditionneront les propositions de la banque. Vous l’aurez compris, plus vous présenterez de garanties à votre banque, meilleures seront les propositions de crédits.

2-Budgétiser son achat

Outre le prix de vente, un certain nombre de frais annexes sont à prévoir. Les frais de notaires (entre 3 et 7%) , le montant des travaux (même si il n’y a “qu’un coup de peinture”) et les frais de déménagements sont les plus courants.   A cela, une petite marge pour l’équipement général de votre nouvel home sweet home est à rajouter.

3-La proposition ou offre d’achat 

La proposition d’achat, c’est l’aboutissement d’un processus par lequel tous vos sentiments sont passés. Elle traduit votre volonté d’acheter. Excitation, peur, est-ce le bon choix? N’est-il pas trop cher ? Vais-je pouvoir payer mes traites ? Et si et si…. ? Mais aujourd’hui vous avez fi de toutes ces interrogations, car vous savez que c’est le bon!  La proposition est, non seulement, la retranscription de la valeur à laquelle vous estimez le bien, mais aussi et très souvent votre budget maximal. Elle doit être adressé au propriétaire directement ou via l’agence si c’est elle qui vous présenté le bien. Donnez votre nom, l’adresse du bien et confirmer votre souhait d’acheter l’appartement a tel prix. La proposition n’est pas un acte formel, pas d’inquiétude sur la formulation du document!

4- Signature du compromis ou de la promesse de vente

Votre proposition d’achat acceptée, la signature du compromis ou de la promesse de vente doit être organisée. C’est l’acte par lequel le vendeur s’engage à vous vendre son bien immobilier en précisant les conditions de la vente. La signature de cet avant-contrat est en général assorti du versement d’un acompte (dépôt de garantie) représentant au maximum 10% du prix de vente du bien communément appelé séquestre. Vous disposez d’un délai de réflexion de sept jours (délai SRU)  pour renoncer à l’acquisition sans pénalité ni frais. Si vous faites jouer ce pouvoir de renonciation, le notaire détenteur du séquestre dispose de 21 jours pour vous le rendre. Vous pourrez inscrire sur cet acte un certain nombre de clauses suspensives, dès lors qu’elles sont acceptées par le vendeur. 

5- Le financement

En allant voir votre banque en tout début de recherche, elle vous a simplement fait une simulation de prêt, sans aucun engagement de sa part. Il vous faut maintenant monter le dossier et produire tout un ensemble de documents (voir la liste des documents à fournir) en fonction de votre profil. Selon l’accord passé avec le vendeur et noté dans la promesse de vente , vous avez 10 jours pour déposer une demande de financement (attention de bien demander un justificatif de dépôt auprès de votre banque)  et 45 jours pour obtenir un accord écrit que vous devrez transmettre au notaire chargé de la vente. L’ensemble de cette procédure prendra entre 1 et 2 mois. La banque vous fera alors parvenir une offre de prêt résumant les conditions du contrat (nature du prêt, coût total, taux effectif global…).
 A compter de la réception de ce courrier, vous disposez d’un délai de réflexion de dix jours pour accepter ou refuser les termes du prêt. Le onzième jour et pas avant, vous retournerez votre offre signée par la Poste, le notaire serez crédité de la somme lorsqu’il en fera la demande.

Distingo entre une promesse et un compromis de vente

Il existe deux types d’avant contrats:

1- la  catégorie des promesses unilatérales avec option, que sont une promesse de vente ou une promesse d’achat.

Dans le cadre d’une promesse unilatérale, le “promettant” – le vendeur dans une “promesse de vente” ou plus rarement l’acquéreur dans une “promesse d’achat” – s’engage seul. Le bénéficiaire de la promesse dispose d’une faculté d’option qu’il doit exercer dans un délai spécifié faute de quoi la promesse devient caduque et le promettant reprend sa liberté. En cas de promesse de vente, le vendeur s’interdit bien entendu pendant le délai d’option de vendre le bien à un autre acquéreur. Pour éviter qu’un marchand de biens ou un agent immobilier ne négocient et cèdent à leurs clients, de façon occulte, les promesses de vente qui leur sont consenties, une promesse unilatérale doit être enregistrée dans les 10 jours suivant sa signature. A défaut, elle est frappée de nullité de plein droit.

 2- la catégorie des promesses synallagmatiques qu’on appelle plus simplement “compromis de vente” ou encore “vente avec conditions   suspensives”.

Dans le cadre d’une promesse “synallagmatique”, vendeur et acquéreur sont l’un et l’autre engagés et peuvent chacun, en cas de défaillance de l’autre partie, poursuivre la réalisation de la vente.

Le compromis est donc plus qu’une promesse mais moins qu’une vente.

Dans le cadre d’une promesse “synallagmatique”, vendeur et acquéreur sont l’un et l’autre engagés et peuvent chacun, en cas de défaillance de l’autre partie, poursuivre la réalisation de la vente.

Dans les deux cas, l’avant-contrat peut prévoir des “conditions suspensives” dont la non réalisation rend caduc l’ensemble des engagements souscrits. Leur rédaction précise est particulièrement importante car elle conditionne la libération des engagements ainsi que la récupération des sommes versées à titre d’arrhes, acompte, dépôt de garantie ou indemnité d’immobilisation.